Télécharger l’article en pdf  ici
La propreté est indispensable, aussi bien pour adorer DIEU que pour vivre en société. Si l’Islam en est venu à entériner certaines traditions religieuses profitables, comme les ablutions ou la circoncision, il condamne sans appel les coutumes tribales imbéciles allant des auto-flagellations sanguinaires aux mutilations rituelles.
En Islam, l’hygiène est primordiale non seulement pour se présenter à DIEU au cours des rites qui LUI sont consacrés mais également pour rendre plus plaisante la vie en communauté.[1] On doit se préoccuper de son hygiène corporelle, afin de ne pas incommoder son entourage,[2] ainsi que de son apparence physique lorsqu’on est en société, et notamment pour accomplir les Offices de Prière.[3] On doit particulièrement se soucier de son haleine,[4] de s’entretenir des cheveux jusqu’au bout des ongles, en passant par les aisselles et le pubis, sans oublier les moustaches et la barbe pour les hommes,[5] et jusqu’à user de parfums,[6] en bannissant évidemment tout glamour visant à attirer l’attention du sexe opposé.
Un Musulman s’entoure de précautions au cours de ses besoins naturels, en urinant ou en déféquant, afin de ne pas salir ses vêtements. Il ne se contente pas de se « torcher » avec du papier mais utilise de l’eau pour se nettoyer,[7] une propreté élémentaire que les Occidentaux prodiguent consciencieusement aux nourrissons et aux jeunes enfants mais jugent étonnamment superflue voire risible quand il s’agit d’adultes. La pratique religieuse requiert de faire précéder d’ablutions les cinq Offices quotidiens de prière[8] et de se laver intégralement au moins une fois par semaine, et cela plus précisément avant de se rendre à l’Office solennel de prière du Vendredi.[9]Les conjoints doivent par ailleurs systématiquement recourir à un lavage rituel après leurs rapports conjugaux.[10]
Parmi les recommandations islamiques,[11] celle-ci est héritée du patriarche Abraham[12] : la circoncision, ablation du prépuce reconnue comme sans conséquences et réputée hautement hygiénique. Ceux qui se réclament de Jésus ont non seulement délaissé cette antique coutume mais en sont même désormais venus à la diffamer. Rien de bien étonnant, pour ceux qui se sont allégrement détournés de la plupart des pratiques du Christ[13] et privilégient les louvoiements, les échappatoires et les aggiornamentos (adaptations à la modernité), que de chercher à escamoter le fait que, issu de la communauté juive, leur messie était bel et bien circoncis.[14]
Rien n’interdit aux Musulmans de recourir aux opérations destinées à améliorer leur apparence, tant qu’elles s’inscrivent dans la bienséance et que la vie des intéressés n’est pas mise en danger. Les excisions visant à annihiler tout plaisir chez les femmes et les infibulations destinées à les priver de rapports sexuels sont, à l’instar des scarifications, des coutumes (tribales africaines, barbares, d’origine animiste) condamnables sans appel. Pour conclure, on précisera aux détracteurs bornés et malintentionnés, auxquels il faut encore et toujours mettre les points sur les « i » que, même si par mimétisme culturel des Musulmans ignorants perpètrent des mutilations corporelles, celles-ci sont en totale contravention avec leur foi.[15] Un point (G), c’est tout !

[1] « Oui, DIEU aime ceux qui bien se repentent ; et IL aime ceux qui bien se purifient». (Coran 2 :222). « La purification fait partie de la foi » (Mouslim/ 2/1)
[2]Le Prophète (ص) recommandait aux gens empoussiérés ou en sueur de se doucher.(Boukhary 11/15/2, 11/16/1, 34/15/2). « Le droit hebdomadaire de DIEU sur le Musulman est le jour au cours duquel il se lave la tête et le corps. » (Boukhary 11/12/3, 60/54/23, Mouslim 7/9)
[3] « O enfants d’Adam, lors de chaque Office (prosternation), prenez votre parure ». (Coran 7 :31)
[4] « Que celui qui a mangé de l’ail ou de l’oignon (cru) se tienne à l’écart, qu’il ne fréquente pas notre mosquée et qu’il reste chez lui » (Bukhary 96/24/4 et aussi 70/49/0-2, 64/38/20). « Si ce n’eût été trop imposer à mon peuple ou aux hommes, j’aurai ordonné de faire usage du frottoir à dent (Siwak) pour chaque Office de prière. » (Bukhary 11/8/1-3)
[5] Peigner et démêler ses cheveux ou sa barbe. (Boukhary 77/75 à 77). « Il y a cinq choses de nature primordiale : la circoncision, le fait de se raser le pubis, de s’épiler les aisselles, de se couper les ongles et de se tailler la moustache. » (Boukhary 77/63/2, 77/64/2,79/51/1)
[6] (Boukhary 11/3/1). Le Prophète (ص)aimait particulièrement les parfums. (Bukhary 77/73 à 81)
[7] Attitude à observer aux toilettes (Boukhary 4/15 à 17).
[8] « La clé de l’Office de prière, c’est la purification » (Abou Daoud 2/73). « L’office de prière n’est pas agréé s’il est dépourvu de purification .» (Boukhary/ 4 /2)
[9] « La lotion, le jour du vendredi, est obligatoire pour toute personne pubère. Celui-ci, en outre, se brossera les dents et se parfumera. » (Boukhary 11/2à 6, 10/161/2, 52/18/2)
[10] « Ho, les croyants ! N’approchez pas de l’Office alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous sachiez ce que vous dites ; ou même pollués, – sauf ceux qui font route, – jusqu’à ce que vous vous soyez douchés. Et si vous êtes malades ou en voyage, ou si l’un de vous vient des cabinets, ou si vous vous êtes entretouchés avec des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, faites alors ablution pulvérale sur une terre propre, et passez les mains sur vos visages et vos mains. DIEU, en vérité, demeure indulgent, pardonneur (Coran 4 :43)
[11] « Il y a cinq choses de nature primordiale : la circoncision (…)» (Boukhary 77/63/2, 77/64/2, 79/51/1)
[12]  « DIEU dit à Abraham : « Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations. C’est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi : tout mâle parmi vous sera circoncis. Vous vous circoncirez; et ce sera un signe d’alliance entre moi et vous ». » (Genèse 17 :9-11). « En ce temps-là, l’Eternel dit à Josué : « Fais-toi des couteaux de pierre, et circoncis de nouveau les enfants d’Israël, une seconde fois ». » (Josué 5 :2). « Le huitième jour, l’enfant sera circoncis. » (Lévitique 12 :3). « Séphora prit une pierre aiguë, coupa le prépuce de son fils, et le jeta aux pieds de Moïse, en disant : « Tu es pour moi un époux de sang ! » Et l’Eternel le laissa. C’est alors qu’elle dit : « Epoux de sang ! À cause de la circoncision ». » (Exode 4 :25-26). « Abraham avait été circoncis à l’âge de quatre-vingt ans » (Boukhary 60/8/8, 79/51/2)
[13] « Puis DIEU donna à Abraham l’alliance de la circoncision; et ainsi, Abraham, ayant engendré Isaac, le circoncit le huitième jour; Isaac engendra et circoncit Jacob, et Jacob les douze patriarches. » (Actes des Apôtres 7 :8). « Moïse vous a donné la circoncision, -non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, -et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. » (Jean 7 :22). « Le huitième jour, auquel l’enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu’avait indiqué l’ange avant qu’il fût conçu dans le sein de sa mère. » (Epître de Jude 2.21).
[14] « La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. Si donc l’incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision ? L’incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision ? » (Epître de Paul aux Romains 2 :25-27). « La circoncision n’est rien, et l’incirconcision n’est rien, mais l’observation des commandements de DIEU est tout. » (1 Corinthiens 7 :19)
[15]Même en période de guerre  « vous ne commettrez jamais de ni de tricherie ni de mutilation sur quiconque ». (Sira Ibn Hicham page 992) « Pas de mutilation ni sur les hommes ni sur les bêtes » (Tirmizhy 19/48, Abou Daoud 14/110)
Publicités

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.