Télécharger l’article en pdf ici
.
Coran versus BibleDIEU a dépêché de nombreux Envoyés à travers les siècles pour rappeler Ses directives religieuses à l’humanité. Les dénégateurs délibérés de Ses attributs et de la dernière de Ses mises à jour doivent être conscients qu’ils ne bénéficieront d’aucune circonstance atténuante au Jour du jugement dernier.
Avant de faire un achat important, pour être sûr de faire le bon choix, les consommateurs avisés s’emploient à comparer méticuleusement les spécifications techniques des produits à première vue similaires et se font conseiller par des spécialistes. Alors que les conséquences sont autrement plus tragiques, rares sont ceux qui prennent la peine de confronter les caractéristiques des différentes confessions pour ne pas se tromper. Pourtant, par sécurité et de sorte à s’éviter de tragiques et éternelles déconvenues dans la vie future, tout croyant ne devrait-il pas s’assurer que sa religion est toujours d’actualité, si tant est qu’elle l’ait jamais été, et tout mécréant reconsidérer son scepticisme ?
Certaines lois, comme celles qui condamnent le meurtre ou le vol, sont fondamentales et se perpétuent immuablement, sans doute parce qu’elles ont été dictées par DIEU. La législation humaine, quand elle intervient pour réviser la norme (sur le mensonge, l’adultère, l’homosexualité) ou les sanctions, est rarement pérenne, s’adaptant aux modes et aux humeurs populaires avec la démagogie politique qu’on connaît. De même qu’aucun magistrat ne peut appliquer une loi modifiée ou abrogée, sous peine de voir ses arrêts cassés et d’être lui-même sanctionné, ceux qui s’obstinent à vouloir faire prévaloir des enseignements périmés seront désavoués.[1]
En dépit des rappels des Prophètes et des menaces de châtiments divins, la plupart des gens s’entêtent à suivre des traditions religieuses familiales ou à dédaigner tout culte. La pression sociale l’emporte le plus souvent sur le raisonnement et rares sont ceux qui se remettent en questions et font face courageusement au « qu’en dira t-on » pour se conformer aux préceptes de la dernière religion de DIEU. Certains font hypocritement comme si tout le monde avait raison, en se disant en leur for intérieur que les tenants des autres confessions sont dans l’erreur. D’autres s’imaginent (attention, la métaphore) qu’ils pourront avoir de l’avancement en se contentant d’être gentils avec leurs collègues de travail, alors qu’ils ne font pas leur boulot et sont irrespectueux avec le Patron.
On conçoit mal le Maître de l’Univers « s’amuser » à brouiller les pistes en cautionnant des croyances aussi fantaisistes qu’irrespectueuses envers Ses attributs. Ceux qui profèrent des énormités comme le polythéisme, l’anthropomorphisme et autre impéritie divine, feraient bien de se raviser et de s’amender car ces actes sont honnis par DIEU.[2] Après l’avènement du Judaïsme et du Christianisme, dont les enseignements et les adeptes demeurent malgré tout estimables, l’Islam se revendique désormais la seule religion agréée par l’ÉTERNEL.[3] Il se veut à la fois l‘ultime rectification des altérations subies a travers les siècles par le culte du DIEU unique et le vecteur du progrès humain mais il faut évidemment être de bonne foi pour l’admettre.

[1] « Oui, Nous avons fait descendre la Thora où il y a guidée et lumière. Par elle jugeaient, parmi ceux qui s’étaient judaïsés, les Prophètes qui s’étaient soumis ; et les rabbins et les docteurs par ce qu’ils gardaient des prescriptions de DIEU dont on leur avait confié la garde et dont ils étaient les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez-MOI. Et ne vendez pas Mes signes à vil prix. Et quiconque ne juge pas d’après ce que DIEU a fait descendre, eh bien, les voilà les mécréants. Et Nous y avons prescrit pour eux : vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Le talion aussi pour les blessures. Après, quiconque en fait charité, cela lui vaut expiation. Et quiconque ne juge pas d’après ce que DIEU a fait descendre, eh bien les voilà les prévaricateurs. Et Nous avons lancé sur leurs traces Jésus, fils de Marie, en tant que confirmateur de ce qu’il avait devant lui du fait de la Thora. Et Nous lui avons donné l’Evangile, – où il y a guidée et lumière, – en tant que confirmateur de ce qu’il avait devant lui du fait de la Thora, et un tant que guidée et exhortation pour les pieux. Que les gens de l’Evangile jugent d’après ce que DIEU y a fait descendre, Quiconque ne juge pas d’après ce que DIEU a fait descendre, eh bien, les voilà les pervers. Et vers toi Nous avons fait descendre le Livre (le Coran) avec vérité, en tant que confirmateur du Livre qui était devant lui et en tant que son protecteur. Juge donc parmi eux d’après ce que DIEU a fait descendre, et ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une voie et un chemin. Si DIEU avait voulu, certes IL aurait fait de vous une seule communauté. Mais non. Afin de vous éprouver en ce qu’IL vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes œuvre : vers DIEU est votre retour à tous; puis IL vous informera de ce en quoi vous divergiez. Et que tu juges parmi eux d’après ce que DIEU a fait descendre. Et ne suis pas leurs passions. Et prends garde qu’ils ne te tentent de t’éloigner d’une partie de ce que DIEU a fait descendre vers toi. Et puis, s’ils tournent le dos, sache que, rien d’autre : DIEU veut les atteindre à cause de certains de leurs péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. Est-ce donc le jugement de l’ignorance qu’ils cherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur que DIEU, en matière de jugement, pour le peuple qui croit avec certitude ? » (Coran 5 :44-50)
[2] « Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux… » (Exode 20 :3-5). Et très certainement, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux d’avant toi : « Si tu donnes des Associés (à DIEU), très certainement ton oeuvre s’échouera ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » (Coran 39 :65). « Non, DIEU ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé. En deçà, Il pardonne, à qui Il veut. » (Coran 4 :48, 116)
[3] « Oui, la religion, aux yeux de DIEU c’est la Soumission (l’Islam) » (Coran 3 :19). «Et quiconque désire une religion autre que la Soumission (l’Islam), de celui-là ce ne sera point reçu ! Et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants. » (Coran 3 :85). « Et quiconque mécroit en la foi, alors vaine devient son action, et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants. » (Coran 5 :5). « C’est LUI qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité pour la faire triompher de toute religion. DIEU suffit, cependant, comme témoin. » (Coran 48 :28). « Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière de DIEU, alors que DIEU en est à mettre le comble à Sa lumière quand même que les mécréants en aient de la répulsion. C’est LUI qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité pour lui donner le dessus sur la religion tout entière, quand même que les faiseurs de dieux en aient de la répulsion. » (Coran 61 :8,9)
Publicités

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.