Télécharger l’article en pdf ici

.

Chahada2Sans contrat formel et sans véritable intention de s’y conformer, il ne peut y avoir d’accord durable. C’est en fonction de ce principe que les véritables Musulmans respectent textuellement et autant que faire se peut les clauses de l’engagement islamique qu’ils ont résolument contracté.

À chaque fois qu’il exprime la Shahada, l’attestation de foi islamique,[1]le Musulman doit être conscient qu’il réitère son engagement à se soumettre inconditionnellement à DIEU en suivant la voie de Son ultime Envoyé (ص). Pourtant, à l’instar de ceux qui ont perverti les révélations antérieures à l’Islam, des insectes effrontés s’imaginent quant à eux être de taille à discuter les injonctions de leur Seigneur et à marchander leur soumission.[2]
En témoignant formellement qu’il n’y a pas de divinité si ce n’est ALLAH (DIEU en arabe), le Musulman proclame que rien n’importe plus à ses yeux que DIEU l’Unique , en étant intimement persuadé que tout émane et dépend de LUI. Ainsi, il s’en remettra totalement au Créateur Suprême, de tout et de tous, en marquant sa déférence pour les révélations divines légitimes dont la dernière en date est collationnée dans le Coran, et en désavouant tout ce qui y sera contraire.[3] En attestant que Mohammed est l’Envoyé d’ALLAH, le Musulman admet que le dernier Prophète est le meilleur exemple à suivre.[4] Ainsi, il souscrira et se référera autant que faire se peut à la Sunna (Tradition) réputée authentique, la compilation des enseignements et comportements prophétiques rapportés par ses Condisciples[5].
Les Musulmans font usage de la profession de foi islamique de façon immodérée tout au long de leur existence tant elle revêt de l’importance à leurs yeux. À l’occasion des naissances, à la manière d’un vaccin, il est d’usage de la susurrer à l’oreille des nouveau-nés, comme pour les prémunir de la mécréance. Parallèlement, pour officialiser leur conversion (ou reconversion),[6] ceux qui optent pour l’Islam prononceront la double attestation au moment solennel de leur engagement spirituel. À l’instar d’autres vaccinations, les piqûres de rappels ne seront pas négligées par ceux qui veulent éviter toute contamination ultérieure.
La Shahada est tellement importante que tous les Offices de Prière la font intervenir, des plus ordinaires aux plus solennels, qu’ils soient quotidiens, hebdomadaires ou sporadiques, tant pour y mander qu’au cours de leur accomplissement. Elle sera à l’honneur non seulement lorsque le Croyant invoquera ou mentionnera son Seigneur, de jour comme de nuit, mais également en de nombreuses autres circonstances moins dévotes, pour introduire des sermons, des conférences ou de simples réunions religieuses, comme pour insister sur l’essentiel. Particulièrement, le Musulman l’énoncera avant de dormir, au moment de confier son âme à son Créateur et, pour clore au mieux son existence terrestre, fera en sorte de la formuler une ultime fois avant de rendre son dernier soupir.[7]
[1] « L’Islam est que tu témoignes qu’il n’est pas de divinité si ce n’est ALLAH et que Mohammad est l’Envoyé d’ALLAH. » (Boukhary 2/1/1 – Mouslim 1/21, 23, 24 – Nawawy/40 Hadiths/2, 3, 8)
[2] Islam sans soumission  –Abdenour Bidar (Albin Michel, Paris 2008).
[3] « Personne ne goûtera la douceur de la  foi tant qu’il n’aimera pas son prochain, pourvu qu’il ne l’aime qu’en DIEU, tant qu’il ne préférera pas être jeté au feu plutôt que de retourner à l’infidélité lorsque DIEU l’en a délivré, et tant qu’il ne préférera pas DIEU et son Envoyé à toute autre personne. » (Boukhary 78/42/1)
[4] Il demeure très certainement dans le Messager de DIEU un beau modèle pour vous, pour quiconque espère en DIEU et au Jour dernier et qui se rappelle DIEU beaucoup. » (Coran 33 :21). « Pour les croyants, le Prophète a priorité sur eux-mêmes. » (Coran 33 :6)
[5] « Puisque Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets et vous fait croître en pureté et vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. » (Coran 2 :151). « DIEU a très certainement comblé les croyants lorsqu’IL a suscité chez eux un messager de chez eux qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, même si, auparavant ils étaient dans un égarement manifeste. » (Coran 3 :164). « Ho, les Croyants ! Obéissez à DIEU, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le devant DIEU et le Messager, si vous croyez en DIEU et au Jour dernier. C’est la meilleure chose, et le plus beau refuge. » (Coran 4 :59). « Et ce n’est pas à un croyant ni à une croyante quand DIEU décide d’une affaire, et aussi Son envoyé, de se donner le choix sur leur affaire. Et quiconque désobéit à DIEU et à Son Messager, s’égare alors, certes, d’un égarement manifeste. » (Coran 33 :36). « Nous n’envoyons de messager que pour qu’on lui obéisse, par la permission de DIEU. » (Coran 4 :64). « Quiconque obéit à DIEU et au Messager, c’est ceux-là qui seront avec ceux que DIEU a comblés de Son bienfait : Prophètes, véridiques, martyrs, gens de bien ; et quels bons compagnons que ceux-là ! Telle, la grâce de DIEU. Et quel suffisant connaisseur que DIEU ! » (Coran 4 :69,70). « Et sachez qu’en vérité le Messager de DIEU est chez vous. S’il vous obéissait, en beaucoup de cas, vous retomberiez dans la perdition. Mais DIEU vous a rendu chère la foi et l’a embellie dans vos cœurs, tout comme IL vous a fait détester la mécréance et la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien-dirigés. » (Coran 49 :7). « Et Nous enjoignons à l’homme le bien envers ses père et mère, et – : « Si ceux-ci te forcent à M’associer ce dont tu n’as science aucune, alors ne leur obéis pas. » Vers MOI est votre retour ; puis Je vous informerai de ce que vous œuvriez. » (Coran 29 :8 et aussi 31 :14-15).«« Pas d’obéissance à la créature dans la désobéissance à DIEU » (Mousnad Ibn Hanbal 5/66). 
[6] Pour paraphraser cette affirmation du Prophète (ص) : « Chaque enfant, à sa naissance, naît à la nature primordiale (Musulman). Ce sont ses parents qui en font un Juif, un Chrétien ou un Mage. Il en est d’eux comme des animaux. En voyez-vous jamais qui naissent avec les oreilles coupées ? » (Boukhary 23/80/4,5 – 23/93/3 – 65/S30/1/1).
[7] (Boukhary 23/1/0, 1, 2 – 83/19/1).)
Advertisements

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.