Télécharger l’article en pdf ici

.

fin de croix3Les liaisons directes, plus logiques et plus efficaces, doivent être privilégiées pour prévenir tout parasitage susceptible de brouiller les communications. Pour que rien ni personne ne puisse affecter la connexion entre DIEU et Ses créatures, l’Islam prohibe le recours cultuel tant aux intercesseurs qu’aux représentations matérielles.

DIEU est parfait, incomparable, absolu, sans égal, et au-delà de toute supposition comme de toute spéculation. Son omniscience et son omnipotence Le rendent indispensable, matériellement inaccessible et à l’abri de tout et de tous.[1] Le fait d’attribuer Ses créations et Ses interventions permanentes voire Son origine à des créatures, à la nature ou au simple hasard sont de pitoyables échappatoires pour fuir l’évidence et constituent en conséquence des affronts considérables à la grandeur divine. Lui attribuer des associés en divinité est le plus grand outrage qu’on puisse faire à Son Essence majestueuse.
Le polythéisme et l’idolâtrie sont clairement condamnés par la Bible comme de grandes offenses faites à l’Éternel.[2] Pourtant, il est devenu tout à fait courant pour les héritiers bibliques d’invoquer et d’adorer divers intercesseurs, vivants ou morts, dans la confusion la plus totale, que ce soit des Prophètes ou des supposés personnages Saints. Ils emploient aussi dans leur culte des représentations figurées, des statues, des icônes, des images, des amulettes et autres symboles comme la croix, un paganisme donnant fatalement lieu à des dérives animistes.[3]
L’Islam est venu réaffirmer le monothéisme pur,[4] en mettant en garde contre les agissements inconsidérés de ceux qui donnent des associés à DIEU l’Unique,[5] et en rétablissant une relation directe entre l’homme et son créateur, sans intermédiaires[6] ni obstacles matériels ou affectifs.[7] Alors que leur rôle se trouve dévoyé dans d’autres religions, les ministres du culte (Imam, Mufti, Cheikh, Mollah, Ayatollah, etc.) et même le Prophète Mohammed (ص) ne sont considérés par les Musulmans que comme des guides d’orientation dénués de pouvoir coercitif ou absoluteur. L’absolution délivrée aux ouailles par les prêtres, confesseurs et autres entremetteurs – alors qu’eux-mêmes sont parfois loin de la mériter – tout comme le concept d’infaillibilité des papes et des gourous, ne sont à leurs yeux que des arnaques pour faibles d’esprit.[8] Le message islamique repose assurément sur le Saint Coran, lequel recèle bon nombre de données miraculeuses et même des incantations propres aux exorcismes. Pourtant, il est formellement interdit de l’utiliser physiquement pour se protéger en tant qu’amulette ou autre gris-gris, car il ne faut chercher protection qu’auprès de DIEU, le suprême émetteur du Texte Sacré.[9]
[1] « Dis : « Lui, DIEU est Unique, DIEU l’Absolu (dont tout le monde a besoin mais à l’abri de tout), Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui ». ». (Coran 112 :1-4).« Et Si DIEU fait qu’un malheur te touche, alors nul autre que Lui-même ne le déblaiera. Et s’Il fait qu’un bonheur te touche, alors Il est capable de tout. » (Coran 6 : 17). « Le Créateur des cieux et de la terre. De vous-mêmes, Il a tiré pour vous des épouses ; et pour les bestiaux, des couples ; par quoi Il vous multiplie. Rien qui lui soit semblable ; et c’est Lui qui entend, qui observe. » (Coran 42 :11).
[2] « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton DIEU, je suis un DIEU jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent. » (Exode 20 :3-5).
[3] « Il ne conviendrait pas à un homme à qui DIEU donne le Livre et la sagesse et la dignité de Prophète, de dire ensuite aux gens : « Soyez-moi des adorateurs en marge de DIEU » ; mais : « Soyez de vrais dévots du Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et puisque vous étudiez ». Et il ne va pas vous commander de prendre pour Seigneurs Anges et Prophètes ! Vous fera-t-il commandement de mécréance maintenant que vous voilà Soumis (Musulmans) ? » (Coran 3 :79-80). « Oumm Habîba et Oumm-Salama parlèrent d’une église qu’elles avaient vue en Abyssinie et dans laquelle il y avait des peintures. Comme elles racontaient cela au Prophète (ص) celui-ci dit : « Ces gens-là, lorsqu’un de leurs personnages pieux vient à mourir, construisent une église sur sa tombe et décorent cette église de ces sortes de peintures. Ces gens-là seront les pires des êtres aux yeux de DIEU le jour de la Résurrection ». » (Boukhary 63/37/1 – 8/48/1 – 8/54/1 – 23/71/1).  « L’Envoyé de DIEU (ص) ne laissait dans sa maison aucune chose qui comportait une croix sans la détruire. » (Boukhary 77/90/1 – Abou Dawoud 31/44)
[4] « C’est Toi que nous adorons, et c’est Toi dont nous implorons secours. » (Coran 1 :5).
[5] « …l’association est plus grave que le meurtre. » (Coran 2 :191). – Dis : « ô gens du Livre, venez-en à un dire commun entre nous et vous : que nous n’adorions que DIEU, sans rien Lui associer, et que parmi nous nul n’en prenne d’autres pour seigneurs en dehors de DIEU ». – Puis, s’ils tournent le dos, eh bien, dites :  » Soyez témoins que, oui, c’est nous qui sommes les soumis ». » (3 :64). « Non, DIEU ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé. En deçà, Il pardonne, à qui Il veut. Mais quiconque donne à DIEU quelque associé, blasphème d’un énorme péché. (Coran 4 :48). « …s’égare, oui, loin dans l’égarement. » (Coran 4 : 116). « Ce sont à coup sûr des mécréants ceux qui disent : « En vérité, DIEU c’est le Christ, Fils de Marie ! » Alors que le Christ a dit : « ô enfants d’Israël adorez DIEU, mon Seigneur et votre Seigneur. » Quiconque, en vérité, donne à DIEU des Associés, eh bien oui, DIEU lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les prévaricateurs, pas de secoureurs ! « Ce sont à coup sûr des mécréants ceux qui disent : « En vérité, DIEU est troisième de Trois ». Alors qu’il n’y a de DIEU que DIEU seul ! Et s’ils ne cessent leur dire, très certainement un châtiment douloureux atteindra ceux d’entre eux qui mécroient ». (Coran 5:72-73). « Et très certainement, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux d’avant toi : « Si tu donnes des Associés, très certainement ton œuvre s’échouera ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. Non mais adore DIEU seul, et sois du nombre des reconnaissants »». (Coran 39 :6566).« Oui ceux des gens du Livre qui mécroient, ainsi que les faiseurs de dieux : au feu de la Géhenne ! pour y demeurer éternellement. De toute la création ce sont eux les pires ». (Coran 98 :6). « Abstenez-vous de sept péchés mortels. – Quels sont-ils ? Ô Envoyé de DIEU, demandèrent les fidèles. – Ce sont, répondit-il, les faits suivants : donner un associé à DIEU : faire de la magie ; tuer l’être que DIEU a interdit de tuer, sauf au nom de la loi ; manger de l’intérêt ; manger le bien de l’orphelin ; fuir au jour du combat et porter des accusations contre des femmes honnêtes, croyantes et qui s’estiment au-dessus de pareils propos. » (Boukhary 86/44/1 –76/48/1 – 55/23/1). « Il est des gens qui adoptent, en dehors de DIEU, des Rivaux, les aimant comme d’un amour de DIEU. Or ceux qui croient sont plus forts en l’amour de DIEU. » (Coran 2: 165).
[6] « Et redoutez le Jour où nulle âme ne suffira en quoi que ce soit à une autre ; et l’on n’acceptera d’elle aucune intercession ; et l’on ne recevra d’elle aucun équivalent. Et point ne seront secourus». (Coran 2 :48,123).
[7] « Ho, les croyants ! Oui, certaines de vos épouses et certains de vos enfants vous sont ennemis. Prenez-y garde, donc. » (64 :14). « …Et c’est en DIEU qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants ». (Coran 5 : 23).
[8] « Oui, beaucoup de gens égarent, sans savoir, par leurs passions ! C’est vraiment ton Seigneur qui se connaît le mieux aux transgresseurs.» (Coran 6 :119). « Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines, tout comme le Christ fils de Marie, pour des Seigneurs en dehors de DIEU, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de DIEU que Lui ! Pureté à Lui de ce qu’ils associent ». (Coran 9 :31). « Ho, les croyants ! Beaucoup de docteurs et de moines, certes oui, dévorent les biens des gens, au nom du faux, et empêchent du sentier de DIEU. » (Coran 9 :34).
[9] « Je cherche protection auprès du Seigneur… ». (Coran 113 :1 et 114 :1)
Publicités

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.