Télécharger l’article en pdf ici.

.

No-Christianity-logoÀ force d’être remanié par du personnel non habilité, le Christianisme originel est devenu complètement corrompu et méconnaissable. La déification du Prophète Jésus est un outrage grotesque à la majesté divine qui vaudra à ses inventeurs d’être châtiés.

Le Christianisme originel, en confirmant le décalogue (les dix commandements) révélé par DIEU l’Unique à Moïse et aux Tribus d’Israël, était censé entériner le monothéisme pur et dur du Judaïsme dont Jésus est issu. [1] Hormis quelques versets ambigus de l’Évangile,[2] interprétés de façon saugrenue pour métamorphoser le Christ en demi-dieu issu d’une union entre une divinité et une mortelle, d’autres plus explicites l’ont totalement distingué d’avec DIEU l’incomparable.[3] Soutenir que Jésus est le fils charnel ou l’incarnation du Seigneur de l’Univers, comme dans les mythologies gréco-romaines et hindoues qui attribuent femmes et enfants à des Zeus/Jupiter et autres Brahmâ, est une absurdité inadmissible et impardonnable.[4]
Curieusement, la Bible a qualifié les Prophètes David, Salomon, le peuple d’Israël et tous ceux qui se conformaient fidèlement à la volonté divine de « dieux », « fils de Dieu » ou « enfants de Dieu » – à l’évidence dans le sens d’adeptes de DIEU –.[5] N’ayant jamais légitimé une quelconque forme de polythéisme biblique, ces termes ne sauraient en aucun cas justifier que Jésus, qui a au contraire relativisé cette qualification, soit divinisé.[6] Et quand bien même le Christ a accompli des miracles et est né miraculeusement de la vertueuse Marie qui n’avait jamais approché d’homme, il ne doit pas être plus idolâtré qu’Adam et Ève qui ont, eux, été créés sans père ni mère.[7] Le Prophète Moïse a aussi réalisé des miracles sans pour autant être divinisé, en rendant sa main lépreuse et son bâton de marche en serpent, en changeant l’eau en sang, en suscitant des invasions de grenouilles, de moustiques, de vermine, de sauterelles, de furoncles, la peste du bétail, la grêle, les ténèbres, la mort des premiers nés, l’ouverture et la fermeture de la Mer Rouge pour engloutir les armées de Pharaon.[8]
DIEU est juste et ne condamne pas les innocents à la place des coupables.[9] À ce titre, la doctrine chrétienne qui veut que le péché originel d’Adam et Ève soit expié par toute l’humanité et que la crucifixion de Jésus rachète les fautes de tout le genre humain est irrecevable.[10] De nombreux travaux ont méthodiquement mis en évidence les anachronismes et les invraisemblances du Christianisme, démontrant qu’il n’est plus qu’une grossière contrefaçon de la véritable révélation divine.[11] Ses incohérences sont grossièrement dissimulées derrière une supposée philosophie d’amour du prochain qui promet le Paradis pour tous, y compris pour ceux qui ne se conforment pas aux enseignements divins et se dispensent de toute pratique cultuelle. On peut toujours rêver…
[1] « Le seigneur ton DIEU tu adoreras et c’est à lui seul que tu rendras un culte (Deutéronome 5 :6 – 6 :4 – 6 :13-15, Matthieu 4 :10 – Luc 4 :8). « Le Diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit : « Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton DIEU, et tu le serviras lui seul. » » (Luc 4 :5-8 – Matthieu 4 :8-10).
[2]« Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un. (Jean 10 :30). « Selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième : « Tu es mon fils, Je t’ai engendré aujourd’hui ». » (Acte des apôtres 13 :33). « Tu es le fils de Dieu. » (Jean 11 :27).
[3] « En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants ». » (Mathieu 11 :25 et aussi Luc 10 :21). « Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples : « Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier ». » (Mathieu 26 :36, Marc 15 :34 et aussi Luc 6 :12, 9 :28, 22 :41, 23 :41). « Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte : « Eli, Eli, lama sabachthani ? C’est-à-dire : Mon DIEU, mon DIEU, pourquoi m’as-tu abandonné ? » » (Mathieu 27 :46, Marc 15 :34).« Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père ; car le Père est plus grand que moi. » (Jean 14 :28). « Jésus leur dit : « Si DIEU était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de DIEU que je suis sorti et que je viens ; je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé ». » (Jean 8 :42 – 7 :28). « Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. » (Jean 12 :49 et aussi 10 :18, 14 :10). « Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22 :42). « Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de DIEU. » (Marc 16 :19 – Luc 20 :42 – Mathieu 22 :44, Épître aux Hébreux 1 :3 et aussi 10 :12). 
[4] « Ô gens du Livre, n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites de DIEU que la vérité. Le Christ Jésus, fils de Marie, n’est jamais qu’un Messager de DIEU, Sa parole qu’IL jeta vers Marie, un Esprit de Sa part. Croyez donc en DIEU et en Ses Messagers. Et ne dites pas « Trois ». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. DIEU est un seul DIEU. Rien d’autre. IL aurait un enfant ? Pureté à LUI ! À LUI qu’appartient appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Et quelle suffisante garantie que DIEU ! Jamais le Christ ne dédaignera d’être Esclave à DIEU, et on plus les Anges rapprochés. Et quiconque dédaigne de L’adorer et s’enfle d’orgueil… Alors bientôt IL les rassemblera tous vers LUI. » (Coran 4 :171-172 et aussi 5 :72-76, 116,117 – 9 :30,31 – 6 :101 – 10 :68 – 19 :88-93 – 3 :79-80).
[5] « Je publierai le décret ; L’Éternel m’a dit : « Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui ». » (Psaumes de David 2 :7 et aussi 89 :26-27, 2Samuel 7 :14, 1Choniques 17 :13, 1Choniques 22 :10). «J’avais dit : « Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut ».» (Psaumes de David 82 :6  – Jean 10 :35). « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de DIEU ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de DIEU, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1ere Épître de Jean 3 :1-2). 
[6] « Jésus leur répondit : « N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux? Et arrive donc à la loi d’appeler dieux ceux à qui la parole de DIEU a été adressée, et l’Écriture ne peut être abolie ».» (Jean 10 :34,35).
[7] « Oui, au regard de DIEU, il en est de Jésus comme d’Adam qu’IL créa de poussière, puis à qui IL dit : « Sois », et il fut ». (Coran 3 :59).
[8] Cf.La Bible – Exode 4 : 7-11etCoran 2 :60 – 7 :103, 117, 160 – 17 :101 – 20 :77-78 – 26 :32, 63-67.
[9] « Chacun n’acquiert qu’à ses dépens : pas un porteur ne porte le port d’autrui.» (Coran 6 :164 – 17 :15 –35 :18 – 39 :7 – 53 :38). « Quiconque fait œuvre bonne, alors c’est pour lui-même ; et quiconque agit mal, alors c’est contre lui-même. Puis, vous serez ramenés vers votre Seigneur. » (Coran 45 :15 et aussi 39 :41, 42 :15, 52 :21).
[10] « C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… Car jusqu’à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n’est pas imputé, quand il n’y a point de loi. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense ; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de DIEU et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup…» (Épître de Paul aux Romains 5 :12-15).  « Mais ce n’est pas à cause de lui seul qu’il est écrit que cela lui fut imputé ; c’est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. » (Épître de Paul aux Romains 4 :23-25 et aussi Apocalypse 1 :5, 1ere Épître de Jean 1 :7, 4 :10, 1ere Épître de Paul aux Corinthiens 15 :3).
[11] En particulier ceux d’Ahmed Deedat.
Publicités

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.