Télécharger l’article en pdf ici

.

dans le trouLes hommes sont-ils maîtres de leurs initiatives ou fatalement prédestinés ? Les âmes qui transitent par ce bas-monde ont toutes accepté d’affronter des situations qu’elles ont estimé pouvoir maitriser. À l’issue de leur parcours terrestre, elles seront rétribuées en fonction de leurs bons et mauvais comportements et de leurs intentions.

L’Islam enseigne que chaque âme a préalablement consenti à descendre sur terre afin d’y remplir un rôle et de se soumettre à différentes épreuves en respectant les directives de leur Créateur. En résumé, même si c’est DIEU qui organise et entretient l’univers et tout ce qu’il contient, de l’infiniment grand à l’infiniment petit,[1] elles ont souscrit aux grandes lignes de leur destinée.[2] Possédant en leur for intérieur la notion du bien et du mal qui leur est de surcroît rappelée par les Prophètes,[3] tous leurs actes seront appréciés en fonction de leurs motivations et des circonstances atténuantes ou aggravantes. Et comme certaines situations semblent bonnes aux uns et mauvaises aux autres – la pluie étant par exemple du « sale temps » pour les vacanciers et une bénédiction pour les agriculteurs – le seul juge de la valeur des agissements est Celui qui a promulgué les règles du « jeu ».[4]
Les voleurs et les criminels ne demeurent-ils pas des hors-la-loi quand bien même ils seraient bienveillants et attentionnés avec leurs familles et leurs amis ? Quel patron endure sans broncher que ses employés ne fassent pas leur boulot du moment qu’ils sont gentils avec leurs collègues ? Pourtant, il en est qui s’imaginent que s’ils font du bien autour d’eux leur Créateur ne leur tiendra pas rigueur de Lui avoir désobéi.[5] Ceux qui transgressent sciemment les Lois divines auront beau faire preuve d’altruisme, cela ne les absoudra pas de leur ingratitude[6] et ils seront châtiés pour leur désaveu et leurs chimères.[7]
Le véritable mérite revient aux efforts personnels et non à ce que d’aucuns héritent, sollicitent ou s’arrogent. Le Coran cite les déboires que les Prophètes de DIEU, considérés comme les meilleurs du genre humain, ont eu avec des membres de leur famille, tels entre les deux fils d’Adam, Abel et Caïn,[8] Noé avec son fils et Loth avec sa femme,[9] Abraham avec son père Azar,[10] Mohammed (ص) avec son oncle Abou Talib.[11] Chacun est responsable de ses seuls agissements et l’amour porté à ceux qui négligent les enseignements divins, fussent-ils nos proches, et les supplications qu’on adresse à DIEU en leur faveur seront vaines s’ils persistent à ne pas se réformer.[12]
[1] « … « Informe-moi au sujet de la foi. – C’est, répliqua le Prophète (ص), de croire en DIEU, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Envoyés, au Jour (du jugement) Dernier et de croire que la destinée, bonne ou mauvaise, vient de DIEU. » (Mouslim 1/1/1 – Nawawy/40 Hadiths/ 2). « Oui, toute chose, Nous l’avons créé certes avec mesure, détermination (Qadar) » (Coran 54 : 49).   « …  » Pas une atteinte de malheur n’atteint, – ni en la terre ni en vous-mêmes, – que ce ne soit dans un Livre, avant même que Nous l’ayons créée, – oui, c’est facile à DIEU, afin que vous ne vous tourmentiez pas pour ce qui vous échappe, ni n’exultiez de ce qu’IL vous donne. DIEU, cependant, n’aime aucun présomptueux plein de gloriole », (Coran 57 :22-23 et aussi 6 :59 – 10 :61- 27 :75 – 34 :3).
[2] « Oui, le Dépôt que Nous avions proposé aux cieux et à la terre et aux montagnes, ils ont refusé de le porter, et en ont eu peur, alors que l’homme le porta : celui-ci reste, oui, très prévaricateur, très ignorant. » (Coran 33 :72). « La conception de chacun d’entre vous, dans le ventre de sa mère s’accomplit en quarante jours; d’abord sous la forme d’une semence, puis sous celle de plasma sanguin pour une même période, puis sous celle d’un morceau de chair, pour une période semblable. Enfin un Ange lui est envoyé, il y insuffle l’esprit vital, et reçoit l’ordre d’inscrire quatre décisions [le concernant] à savoir : ce qui lui est imparti comme biens et nourriture, délai de vie, actes et condition heureuse ou malheureuse. Par DIEU en dehors duquel il n’est pas de divinité, l’un de vous accomplit des actes comme en font les gens du Paradis au point qu’il ne reste plus entre lui et le Paradis qu’une coudée ; c’est alors qu’il est devancé par le destin inscrit, et amené à commettre des actes, dignes des gens de l’Enfer, le conduisant ainsi au Feu. Par contre l’un de vous accomplit des actes semblables à ceux des gens de l’Enfer au point qu’il ne lui reste plus qu’une coudée le séparant de l’Enfer ; c’est alors que le destin inscrit, le devance et il se trouve accomplir des actes, dignes des gens du Paradis, qui l’y font entrer ». » (Nawawy/40Hadiths/4 – Boukhary 60/1/7 – 59/6/2 – 82/1/1 – 97/28/2). « Et quand ton Seigneur prit, des Enfants d’Adam, – de leurs dos, – leurs descendants, et qu’IL les fit témoigner sur eux-mêmes : « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » – Eux de dire : « Mais oui, nous témoignons ! » … – parce que vous auriez dit, au jour de la Résurrection : « Vraiment, nous étions inattentifs à ça» ;» (Coran 7 :172). « Certes (au jour de la Résurrection), DIEU dira à celui des réprouvés qui subira le supplice le plus léger : Si tu possédais tout ce qui est sur la terre le Redonnerais-tu pour te racheter (de l’Enfer) ? – Oui, répondra-t-il. — Pourtant, pendant que tu étais dans les reins d’Adam, je t’avais demandé quelque chose de plus aisé que cela, (puisque je demandais) que tu ne m’associes aucune autre divinité. (Une fois né sur terre), tu as refusé toute autre chose que le polythéisme ». » (Boukhary 60/1/9). « Et l’on soufflera dans la trompe : voilà le Jour de la menace ! Alors tout un chacun viendra, et avec lui, un conducteur et un témoin. – « Très certainement, tu es demeuré inattentif à cela ! Eh bien, Nous ôtons de toi ton voile : ta vue est donc aiguë aujourd’hui. ». » (Coran 50 :20-22).
[3] « Quiconque se guide ne se guide que pour lui-même ; et quiconque s’égare ne s’égare que contre lui-même. Et nul porteur ne porte le port d’autrui. Et Nous n’en sommes pas à châtier avant d’avoir suscité un Messager. » (Coran 17 :15 et aussi 2 :48, 123 – 6 :164-165 – 13 :11 – 17 :7 – 29 :12-13 – 35 :18, 39 – 34 :25 – 39 :7, 41 – 42 :15 – 45 :15 – 52 :21 – 53 :38).
[4]   « …  » Pas une atteinte de malheur n’atteint, – ni en la terre ni en vous-mêmes, – que ce ne soit dans un Livre, avant même que Nous l’ayons créée, » (Coran 57 :22). Un des assistants dit alors : « Dans ce cas, ô Envoyé de DIEU, ne devons-nous pas nous en tenir à ce qui nous a été prédestiné et renoncer à toute action personnelle, puisque ceux d’entre nous qui sont marqués pour être au nombre des bienheureux seront (fatalement) conduits à faire les actes des gens destinés à être bienheureux, tandis que ceux qui sont marqués pour être au nombre des réprouvés seront (fatalement) conduits  à faire les actes des gens destinés à être réprouvés. » Le Prophète (ص) répondit : « A ceux qui devront être des bienheureux on rendra faciles les actes des futurs bienheureux ; à ceux qui doivent être des réprouvés, on rendra faciles les actes des futurs réprouvés.  » Puis il récita ces mots du Coran :  » Quant à celui qui donne, qui craint et qui ajoute foi à la plus belle parole… » (Coran 92 :5-6). » (Boukhary 23/83/1 et également 65/S92/3, 5, 6, 7, 8). « Qu’un bien les atteigne, ils disent : « C’est de la part de DIEU ». Qu’un mal les atteigne, ils disent : « C’est de la part de toi. » -Dis : « Tout est de DIEU. » Mais qu’ont-ils, ces gens, à comprendre à peine un mot ? Tout bien qui t’atteint serait de la part de DIEU, et tout mal qui t’atteint serait de ta part à toi ? Et Nous t’avons envoyé aux gens comme messager. Et quel suffisant témoin que DIEU ! » (Coran 4 :78,79). « Comment ! Et quand un malheur les atteindra à cause de ce qu’ils ont préparé de leurs propres mains ? (Coran 4 :62).
[5] « Puis, le jour de la Résurrection, IL les jettera dans l’ignominie, et leur dira : « Où sont Mes associés au sujet de qui vous faisiez scission ? » – Ceux à qui on aura donné la science diront : « Oui, ignominie et malheur, aujourd’hui, aux mécréants que les Anges achèvent ! » – Alors ils offriront la paix : « Nous ne faisions pas de mal ! » -Non mais DIEU sait bien, vraiment ce que vous œuvriez ; entrez donc par les portes de la Géhenne pour y demeurer éternellement. Qu’il est donc mauvais le séjour des orgueilleux ! » (Coran 16 :28-29)
[6]  « Et quiconque mécroit en la foi, alors vaine devient son action, et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants. » (Coran 5 :5 et aussi 3 :854 :13,14 – 14 :18 – 24 :39,40 – 27 :4,5). «Si vous êtes ingrats, eh bien, DIEU est à l’abri de vous, vraiment ! De Ses esclaves, cependant, IL n’agrée pas l’ingratitude. Et si vous êtes reconnaissants, IL l’agrée pour vous. Et nul porteur ne porte le port d’autrui. Ensuite, vers votre Seigneur est votre retour : IL vous informera donc de ce que vous œuvriez. Oui, IL se connaît au contenu des poitrines. » (Coran 39 :7 et aussi 2 :152 – 41 :5145 :23 – 47 :1 – 59 :19).
[7]  « Mais ils ont adopté, en dehors de LUI, des dieux qui, étant eux-mêmes créés, ne créent rien, et qui ne sont maîtres ni de mal ni de bien, et qui ne sont maîtres ni de mort, ni de vie, ni de résurrection. » (Coran 25 :3 et aussi 17 :56-57 – 35 :3).
[8] Coran 5 :27-30 – Genèse 4.8.
[9] Coran 11 :45-46 – 66 : 10 – 15 :57-60
[10] Coran 6 :74 – 9 :11
[11] Boukhary 63/40/2
[12]  « Qu’ont-ils, le Prophète et les croyants, à demander pardon en faveur des faiseurs de dieux, quand même ce serait des gens de la parenté, après qu’il leur a été manifeste que ces gens étaient vraiment compagnons de l’Enfer-Jahîm ? » (Coran 9 :113). « Non, tu ne guides pas qui tu aimes : mais c’est DIEU qui guide qui IL veut. II sait mieux, cependant, les bien-guidés. » (Coran 28 :56).
Advertisements

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.