Télécharger l’article en pdf ici.

.

marionnetteLoués soient les « guignols de l’islam de France » qui m’inspirent au plus haut point et, mon âge avançant, m’évitent de radoter faute de sujets nettement plus islamiques. Visiblement en déficit de célébrité, certaines de ces marionnettes ne se contentent désormais plus de lamentables one-man show pour prétendument réformer leur religion voire la tourner en dérision. Pour sortir du lot, il leur faut dorénavant surenchérir dans le registre de la médiocrité et du cynisme en donnant leurs coreligionnaires en pâture à ceux qui les boufferont aussi, sitôt qu’ils auront digéré les plus indigestes. Et, malheureusement, sous couvert de liberté d’expression « charliesque », lorsqu’il s’agit de conforter ceux qui se proclament moins Musulmans que les autres, fussent-ils des mouchards patentés, les modérés de toutes les couleurs ne manquent pas… Dans quel but ?
La Vérité n’est pas sectaire[1] et il n’est nul besoin pour vivre son Islam de s’affilier à une quelconque chapelle, à un quelconque parti (minhaj, hizb) parmi les diverses mouvances islamiques établies dans l’Hexagone. Notez que j’ai délibérément écarté la formulation « œuvrant dans l’Hexagone » puisqu’en dehors de quelques gesticulations communautaires, les activités auto-estampillées islamiques développées en France sont somme toutes assez insignifiantes. Question activisme, l’inaction, le défaitisme et la passivité étant de rigueur au sein du petit islam français, il faut admettre qu’il n’est point besoin de beaucoup de courage pour rallier n’importe quel « mouvement » présent sur le territoire puisque, tant qu’on n’agit pas en bandit, il n’y a à priori rien à redouter des Autorités dites du Taghout, comme certains les qualifient.
Personnellement, je n’ai nulle envie de figurer au nombre de ces musulmans ordinaires (modérés) qui modèrent ou, encore mieux, abandonnent la pratique et les règles religieuses, que ce soit par paresse ou par calcul[2] et sont, du fait de ces tares, autant appréciés des agnostiques. Il ne faut se faire aucune illusion, pour ces derniers les seuls bons musulmans sont les musulmans morts cultuellement. Je ne vois donc pas l’intérêt qu’il y a à débiner ses frères dans la foi, plus pour sauver ses fesses à leur détriment que pour s’en démarquer idéologiquement, puisqu’en définitive on demeurera le bougnoule musulman de service aux yeux des détracteurs de l’Islam. Je me déclarerai donc résolument islamiste, quand bien même ce terme a une connotation péjorative dans la bouche de certains, ne serait-ce que pour me distinguer des pseudos musulmans qui s’arrogent indûment ce qualificatif.
Je suis donc obstinément islamiste parce que ma religion résulte d’une mûre réflexion et pas uniquement d’une influence parentale ou environnementale, parce que je ne me cantonne pas à afficher la panoplie, les signes extérieurs et les traditions islamiques, parce je considère que l’Islam n’est pas qu’une spiritualité virtuelle à la chrétienne faite uniquement de bons sentiments, parce que je dois prouver mon attachement à DIEU par une pratique assidue, une liturgie et des règles, parce que je suis convaincu que ma religion est la meilleure et ne feins pas de croire que les autres croyances sont également bonnes auprès de DIEU (logique, sinon j’en aurai adopté une plus facile), parce que je ne fais pas le minimum syndical ni le travail à moitié et essaie d’appliquer l’intégralité des principes de ma religion, parce que je reconnais les obligations et interdictions islamiques quand bien même je ne serais pas toujours en mesure de les appliquer en temps et en heure, parce que je ne renie pas mes convictions pour me faire apprécier de ceux qui les exècrent, parce que j’estime que ma religion n’est pas qu’une affaire privée et qu’il m’incombe d’en témoigner publiquement en œuvrant de la meilleure manière possible,[3] parce que je m’astreins à partager généreusement le savoir et les biens que j’ai acquis avec autrui et ne me contente pas de vivre égoïstement avec mes proches, parce que je me pique au vif de vouloir convaincre sagement ceux que je côtoie du bien-fondé de l’Islam, sans contrainte ni harcèlement, dans le seul but de leur faciliter l’existence et de leur éviter toute affliction ici-bas et dans l’au-delà,[4] parce que tous les nationalismes outranciers (y compris français) et tous les racismes (y compris antimusulman) m’horripilent, parce que je n’ai aucun complexe lorsqu’il s’agit de contrarier de prétendus républicains sur la place que doit occuper l’Islam dans ma vie et dans l’espace public.
[1] « La parole de sagesse est la propriété perdue du Musulman, il la récupère là où il la retrouve. » (Tirmizhy 39/19 – Ibn Majah 37/15).
[2] « Pas d’obéissance à la créature dans la désobéissance à DIEU » (Mousnad d’Ahmad Ibn Hanbal 5/66).
[3] « Et luttez pour DIEU selon le droit de Sa lutte. C’est Lui qui vous a élus ; et Il ne vous a pas assigné de gêne dans la religion comme culte de votre père Abraham, lequel vous a nommés « Soumis » (Musulmans). Autrefois, – et ici aussi,- afin que le Messager soit témoin sur vous et que vous soyez témoins sur les gens. Accomplissez donc l’Office et acquittez l’Impôt, et cramponnez-vous à DIEU. C’est Lui votre patron ; Et quel meilleur patron ! Et quel meilleur secoureur ! » (Coran 22 :78 et aussi 6 :161-163 – 2 :130-133). ). « Et qui est de plus belle parole que celui qui appelle vers DIEU et fait œuvre bonne et dit : « Oui, je suis du nombre des Soumis (Musulmans). » ? »  (Coran 41 :33).
[4] « Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle au sentier de ton Seigneur. Et dispute avec eux avec ce qu’il y a de plus beau. Oui, c’est ton Seigneur qui sait le mieux lequel s’égare de Son sentier, et c’est Lui qui sait le mieux ceux qui bien se guident. » (Coran 16 :125).
Publicités

À propos de integritydyl

@DYLeclercq RÉPONDRE A L'ISLAMOCLASTIE PAR L'IRONIE IRRESPECTUEUSE

Les commentaires sont fermés.